20 enero 2010

Désormais...

je suis soumise aux caprices de la bureaucratie française.


Je n'ai qu'attendre.




On se sent tout petit parfois, non ?
Publicar un comentario